Les japonais paieront l'électricité avec des bitcoin

Le site http://www.achatcoin.com pour "acheter des bitcoin", met en exergue les projets relatifs aux crypto-monnaies et il a récemment rapporté le cas Coincheck. Cette firme nippone spécialisée dans les services relatifs aux monnaies électriques vient de présenter une nouvelle offre appelée « Coincheck Denki ». Les utilisateurs pourront ainsi régler leurs factures d'électricité avec des bitcoin à partir de novembre prochain.

Bien entendu, le montant à payer restera le même. La société cherche surtout à améliorer la vie des citoyens en instaurant un nouveau mode de paiement plus simple et plus économique. D'après les informations fournies par Coincheck elle mettra en oeuvre deux catégories de tarif.

Les abonnés réaliseront des économies intéressantes

Cette offre est proposée dans le cadre d'un partenariat entre Mitsuwa Co. Ltd. et ResuPress Inc. Cette dernière est la maison mère de Coincheck tandis qu'E-net, une société engagée dans la fourniture d'énergie est une filiale de Mitsuwa. Actuellement, ce nouveau mode de paiement des factures constitue une innovation au Japon. D'ailleurs, les observateurs soulignent qu'il y a encore quelques années, ils n'ont pas envisagé l'arrivée d'une telle offre sur le marché nippon. Durant la première phase, les opérations seront limitées à quelques régions comme Chubu, Kanto et Kansai. Ensuite, elles seront étendues progressivement à d'autres localités.

D'après les responsables de la société, l'utilisation des crypto-monnaies en tant que moyen de paiement entraînera des économies pour les abonnés. Selon leur calcul, les grands consommateurs économiseront entre 4 et 6% de leurs factures. Même s'ils n'ont pas avancé de chiffres pour l'autre type de catégorie, ils ont assuré qu'une consommation moyenne équivaudrait aussi à des économies. Par ailleurs, les utilisateurs pourront verser les sommes épargnés dans un portefeuille numérique.

Les bitcoin profiteront aussi à d'autres secteurs

Selon les deux partenaires, le paiement des factures d'électricité constitue un premier test du système. Il servira à tirer des enseignements pour l'intégration de nouveaux produits comme l'eau, le gaz ainsi que les communications téléphoniques. Cette offre intervient alors que le secteur des monnaies électroniques entre dans une nouvelle phase de son développement. En effet, au mois de mai dernier, l'adoption d'un projet de loi instaure une réglementation plus stricte pour les monnaies virtuelles et les transactions y afférentes.

Comme le pays a vécu en 2014 un petit séisme avec la fermeture de la plateforme MtGox, les acteurs du secteur ont bien accueilli cette mesure destinée à mieux protéger les utilisateurs de bitcoin. Rappelons que deux ans plus tôt, MtGox a confirmé le vol de plus de 800.000 pièces suite à une attaque massive. Les hackers ont exploité un bug du logiciel pour s'emparer de l'argent des clients. Le montant des pertes était estimé à plus de 300 millions d'euros. Après cette attaque, la société a été déclarée en faillite.