Louer ses propres bureaux à une autre entreprise

Nous nous sommes déjà habitués au partage de nos jours. La location de bureau commence aussi à avoir de l’ampleur. En effet, pour plus d’économie, il est préférable de ne pas laisser inoccupée une place susceptible d’être utilisée autrement.

Il existe alors des start-up qui se chargent de mettre en relation les entreprises qui disposent de quelques mètres carrés inutilisés et les petites sociétés qui viennent de démarrer leur activité. En effet, ces dernières sont en quête d’une solution flexible et les premiers rendent service tout en étant gagnants. Ce concept est de plus en plus en vogue aux Etats-Unis. Depuis quelques temps, les entreprises françaises commencent à s’y intéresser aussi.

Les principales raisons d’avoir une entreprise « colocataire de bureau »

Nombreuses sont les raisons qui poussent les entreprises à choisir cette option. D’abord, il arrive des moments où les loyers sont exorbitants. Les garanties que les propriétaires demandent sont aussi démesurées.

De plus, si avant, on se contentait du bail commercial, on constate actuellement que celui-ci n’est ni flexible ni souple. Cela se voit aussi du côté des propriétaires immobiliers vu qu’ils sont inflexibles pour différentes raisons. Des difficultés sont alors rencontrées et risquent d’avoir des impacts pour la jeune entreprise. Entre autres, trouver un logement à utiliser comme bureau au centre ville ou tout simplement dans les grandes villes n’est pas une mince affaire.

Comment trouver un bureau à partager pour la location

Les start-up s’occupent de la gestion de l’espace. En fait, c’est leur travail au sens propre du terme. Elles essaient de dénicher partout des espaces inoccupés. Elles se chargent de les redécouper sous forme de contrat dont la location est assouplie.

En même temps, elles doivent faire en sorte que ces nouveaux espaces conviennent aux petites structures. La France a développé cette mentalité depuis quelques temps. Le résultat est satisfaisant vu que plusieurs demandes sont traitées et d’autres encore en vue. La création des entreprises spécialisées dans le domaine connait aussi un succès.

L’arrivée du WeWork en France

Restant toujours dans le domaine mais en jouant sur la durée, le WeWork représente  également une recette à adopter. Il vise les baux à longue durée. Généralement, le contrat se signe avec les propriétaires possédant de larges concessions. On y tente de négocier le tarif afin d’être avantageux pour tous. Chaque locataire disposera de ce dont il a besoin pour le travail comme le wifi, l’imprimante et le téléphone.

En même temps, il aura accès à la salle de réunion quand la besoin s’impose. Cette année 2017 est marquée par l’application de ce concept en France. Si vous décidez d’opter pour la colocation de votre bureau, vous avez effectuez un très bon choix. Vous aurez certains bénéfices inattendus mais vous donnerez aussi à une petite entreprise la chance de s’épanouir. Dans le cas où vous avez un colocataire étranger, pensez au moins à suivre des cours d’anglais à Paris. Cela facilitera votre coexistence.